Passer au contenu de cette vue

Construire en fibres végétales aujourd’hui

Description

Les fibres végétales, ces matières premières si communes, sont aujourd’hui parmi les solutions de construction les plus pertinentes pour faire face aux enjeux actuels. Pailles, chanvre, balles de cé-réales, etc., les fibres végétales à croissance rapide dont nous allons parler sont utilisées brutes ou peu transformées : ces matériaux sains présentent de multiples qualités constructives applicables à l’architecture contemporaine.

Par l'utilisation de coproduits agricoles, disponibles en quantité sur les territoires, l'architecture en fibres végétales ouvre la voie à une relocalisation de l’économie. Leur utilisation dans le bâtiment constitue une gigantesque opportunité de stocker de CO2 à court terme, tout en diminuant le recours aux ressources non renouvelables exploitées par le secteur du bâtiment.

Ce MOOC constitue un support idéal pour vous proposer une introduction qui donne les clés néces-saires pour bien débuter votre projet en fibres végétales. Durant 4 semaines, nous vous présentons les différentes techniques de construction, les caractéris-tiques de ces fibres, des moyens d’identifier les ressources, le cadre assurantiel et bien d’autres su-jets. Des maîtres d’œuvre, des usagers et des constructeurs partagent leurs expériences avec vous.

Gratuit et 100% en ligne, le MOOC construire fibres végétales aujourd’hui, vous permet de mieux connaître ces matériaux, leurs principes de fabrication et d’application, mais aussi les filières et leurs acteurs.

Vous êtes architecte, aménageur, maître d’ouvrage, maître d’œuvre, artisan, ingénieur ou même un particulier, vous êtes tous les bienvenus

Ce que vous allez apprendre :

L’objectif global de ce MOOC est de vous permettre d’identifier les fibres végétales comme des matériaux pour la construction aujourd'hui et en connaître leurs spécificités.

Concrètement, à la fin de la formation vous serez capable de l’expliquer à un tiers.

À la fin de la formation, vous serez ainsi capables de :

  • expliquer les potentiels constructifs, environnementaux, de confort et socio-économiques de l'architecture en fibres végétales,
  • Expliquer simplement les potentiels constructifs, environnementaux et socio-économiques de l'architecture en fibres végétales
  • Identifier les principales filières de matériaux de construction en fibres végétales à croissance rapide en France métropolitaine. Associer les techniques de mise en œuvre aux matières premières/matériaux
  • présenter des phénomènes physiques en jeu lors de la réalisation et de l'utilisation des ouvrages en fibres végétales, et leur impact sur la mise en œuvre et le confort
  • identifier les points clés pour mener à bien un projet d'architecture intégrant les fibres végétales

Format

Le MOOC « Construire en fibres végétales aujourd’hui » est découpé en 4 séquences. Chaque semaine, un nouvelle séquence est ouverte afin de rythmer votre apprentissage.

La charge de travail est estimée à 2h par semaine environ, mais selon vos envies et votre disponibilité, vous pouvez approfondir des sujets pour aller plus loin et participer à des activités optionnelles.

Les séquences de cours proposées se découpent par tranches d’une vingtaine de minutes permettant d’avancer pas à pas.

Prérequis

Sans pré-requis, ce MOOC est ouvert à tous. Les deux premières séquences, généralistes, peuvent intéresser toutes les personnes curieuses. Les deux dernières sont particulièrement utiles aux personnes souhaitant mener un projet.

Que vous soyez architecte, aménageur, artisan, ingénieur ou un particulier, vous avez la possibilité d’atteindre les objectifs fixés par cette formation.

Évaluation et certification :

Afin d’ancrer l’acquisition des savoirs, des quiz d’évaluation des apprentissages sont mis en place tout au long de la formation, à la fin de chaque module. La moyenne de ces quizz compte pour 70% de la note finale. En fin de formation, une évaluation finale comptant pour 30% de la note finale permet de revenir sur les points les plus importants de cette formation.

Attestation :

Si vous êtes éligible, une attestation de réussite nominative est disponible sur la plateforme depuis l'espace progression à la fin de la formation. Vous êtes éligible si votre note finale, prenant en compte les évaluations des apprentissages et l'évaluation finale, dépasse 70% de réussite.

Structure du plan de cours :

L’architecture en fibres végétales aujourd’hui

  • Diversité de la construction en fibres végétales aujourd’hui
  • Les matériaux biosourcés, moteurs de la transition écologique et sociale
  • Fibres végétales : utiliser les ressources d'un territoire
  • La conception avec les fibres végétales : des fonctions architecturales et modes constructifs variés

Les filières de matériaux en fibre végétale en France : ressources et acteurs

  • Paille
  • Chanvre
  • Roseau : le chaume
  • Fibres courtes et granulats vrac

Des matières premières aux matériaux de construction : comportement et performances des fibres végétales

  • Physique de la fibre : appréhender la matière
  • Performances thermiques et hygrothermiques
  • Comportement au feu
  • Le confort d’usage et acoustique grâce aux fibres végétales

Les points clés pour mener un projet en fibres végétales

  • Connaître les responsabilités et le cadre assurantiel
  • Construction : les principes incontournables pour chaque phase du projet
  • Réhabilitation : les atouts et les points de vigilance
  • Une équipe de projet engagée et formée

Équipe du cours

L’équipe de projet

  • Claire Usunier – architecte chargée de missions de formation
  • Adélie Colletta – ingénieure pédagogique
  • Basile Cloquet – architecte chercheur et formateur
  • Aurélie Vissac – ingénieure chercheure et formatrice
  • Laetitia Fontaine – directrice

L’équipe amàco

amàco propose une pédagogie qui utilise les sciences de la matière, l’expérimentation, l'émotion et la créativité, pour favoriser l'émergence de nouvelles pratiques de construction en adéquation avec l'homme et le territoire. L'équipe pluridisciplinaire est composée d'architectes, d'ingénieurs, d'artisans et d'artistes, et travaille en collaboration étroite avec des chercheurs, enseignants et professionnels de la construction, dans les domaines de l'architecture, l'ingénierie, l'art et le design.


Audiovisuel

  • Black Sheep Studio - Création et Communication Audiovisuelle

Communication

  • Caroline Jaboviste

Porteur du projet

amàco



amàco, atelier matières à construire, est un centre de formation, de recherche et d'expérimenta-tions qui vise à valoriser, de manière sensible et poétique, les matières brutes les plus communes comme le sable, la terre, l'eau, le bois, la paille, etc. C'est aussi une pédagogie qui utilise les sciences de la matière, l’expérimentation, l'émotion et la créativité, pour favoriser l'émergence de nouvelles pratiques de construction en adéquation avec l'homme et le territoire. C'est enfin une collaboration entre chercheurs, enseignants, professionnels de la construction, dans les domaines de l'architec-ture, l'ingénierie, l'art et le design.

www.amaco.org

Partenaires du projet et experts métier(s) :

CF2B


Le collectif des filières biosourcées du bâtiment (CF2B) a pour objet la représentation, la promotion et la défense des filières de production et/ou de transformation de matières premières biosour-cées (végétales et/ou animales) à destination du secteur du bâtiment. L’association œuvre pour la formation, de l’information, de la réglementation, de la recherche fon-damentale et de la recherche et développement. Les adhérents sont aussi les administrateurs de l’association. Ces personnes représentent des col-lèges qui, aujourd’hui, sont le collège « ouate », le collège « paille de céréales », le collège « chanvre », le collège « filières émergentes ».



RFCP


Le Réseau Français de la Construction Paille est une association créée en 2006 dans le but de fédé-rer les acteurs de la construction en bottes de paille et de développer l’usage du matériau paille dans le bâtiment. Elle réunit les différents acteurs et actrices de la construction en paille en France afin de populariser ce type de construction, de généraliser les bonnes pratiques de mise en œuvre et d’en promouvoir les performances.


C3


L’Association des Chanvriers en Circuits Courts, créée en 2009, a pour vocation de permettre le dé-veloppement de micro-filières locales de production de chanvre fermier pour l’éco-construction en France. Cette association regroupe des producteurs et utilisateurs de chanvre de différentes ré-gions de France. Aujourd’hui, c’est 9 groupes de producteurs répartis sur le territoire national, des Ardennes au Gard, associés à des artisans locaux.


Cec


Construire en Chanvre regroupe environ 120 membres dont des transformateurs, les producteurs de liants et de nombreux acteurs de la construction (architectes, maîtres d’œuvre, artisans, PME, laboratoires). Objectifs : la labellisation des granulats, la validation des couples granulats-liants, la formation, l’amélioration des Règles Professionnelles, le REX, la Recherche et développement


Bâtir en balles


L’association née en 2014 de la rencontre de six personnes du sud-est de la France, travaillant dans le secteur agricole, œuvre pour la valorisation des sous-produits agricoles (balles et bottes de pailles) dans le secteur du bâtiment, sous forme de balles en bétons isolants (Construire en chanvre), isolation en vrac, enduits terre, panneaux décoratifs


ECIMA


L’ECIMA est une association qui regroupe 6 fabricants de ouate : igloo, isoproc, isofloc, cellaouate, novidem, Ouattitude. Le marché de la ouate de cellulose en France est estimé à environ 45 000 tonnes, soit entre 4 et 4,5 millions de m² isolés par an en France. L’ECIMA, association fondée en 2012, représente environ 70% de cette production.


Les Compagnons du devoir et du tour de France


L'association ouvrière des compagnons du devoir et du tour de France (AOCDTF) est une associa-tion loi de 1901 destinée à la formation et à l'apprentissage de plusieurs métiers suivant les tradi-tions du compagnonnage. La formation s’alterne entre un internat avec enseignement théorique et pratique, et des stages pratiques en entreprise. L’association forme à une trentaine de métiers différents dans les six filières qui sont : industrie-métallurgie, bâtiment, aménagement et finition, métiers du goût, matériaux souples, métiers du vivant.



AQC


L’Agence qualité construction (AQC) est une dont la vocation est la prévention des désordres et l’amélioration de la qualité de la construction. Créée en 1982, elle dispose de trois Commissions spécialisées : la Commission Observation, la Commission Prévention Produits mis en œuvre (C2P) et la Commission Prévention Construction (CPC). Partant d’observations à l’échelle nationale, toutes les actions de l’AQC et les nombreux outils qu’elle élabore ont pour fonction d’aider les profession-nels sur le terrain dans leurs pratiques quotidiennes et de participer aux progrès collectifs du monde du bâtiment.


Fédération Écoconstruire


Depuis 2008, la fédération Écoconstruire, fédération nationale des organismes de formation à l’écoconstruction, a pour objectifs de faire reconnaître l’écoconstruction et de rendre plus lisible l’offre de formation dans ce domaine. Pour cela, elle représente les organismes de formation membres, accrédite leurs compétences, crée des diplômes communs au niveau national et harmo-nise les bonnes pratiques de formation au sein de ses membres. Elle regroupe aujourd’hui 14 centres de formation en France.

www.federation-ecoconstruire.org

ENSA Clermont-Ferrand


L’École Nationale Supérieure d’Architecture de Clermont-Ferrand (ENSACF) est l’une des vingt écoles d’architecture françaises dépendant du ministère de la Culture. Elle accueille chaque année environ 600 étudiants et forme au projet d’édifice, au projet urbain, à l’aménagement des territoires, à la recherche et à la programmation. A travers une équipe de chercheurs et d’enseignants, elle participe à la diffusion des savoirs en architecture au-delà de ses murs. Avec amàco, L’ENSACF est également impliquée dans le projet RESSOURCES


Les Grands Ateliers


Basés à Villefontaine, les Grands Ateliers sont une plateforme jouant un rôle déterminant dans la sensibilisation et la formation des étudiants issus principalement d’écoles d’architecture, mais éga-lement d’écoles d’art, de design ou d’ingénieurs. La structure accueille aussi des professionnels de la chaîne de l’acte de construire. Ce lieu unique en Europe, constitué de halles et d’ateliers permet de construire des expérimentations pédagogiques et des prototypes innovants en grandeur réelle, complétant ainsi les enseignements théoriques et les recherches menés dans les laboratoires.

www.lesgrandsateliers.org

Avec le soutien financier de

ANR-20-NCUN-0007


ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie.)


S'inscrire